Olives de kalamata

Olives de kalamata

Origine 100% Grèce / Crète

La reine des olives de table

C’est une grosse olive noire à texture lisse et douce.

En forme d’amende, violette foncée et charnue, elle tire son nom de la ville de Kalamata, au sud du Péloponnèse,  où elle est cultivée.

Ensuite, elle mûrit sur l’arbre puis elle se cueille à la main pour protéger sa chair délicate.

Souvent utilisée comme olive de table, elle se conserve dans du vinaigre de vin ou dans l’huile d’olive.

Olive parfaite, elle bénéficie d’une ” Appellation d’origine protégée”.

 Kalamata   Olives de Kalamata

D’abord, Kalamata est une ville de Grèce, située dans le sud du Péloponnèse dans le district régional de Messénie.

L’étymologie du nom de la ville est discutée. Il pourrait dériver de celui d’une église dédiée à la Vierge aux beaux yeux (Kalomata), ou de la déformation du nom d’une ville antique de la région : Kalamai.

Située au fond du golfe de Messénie, au pied du Taygète, elle est la deuxième plus grande ville de la péninsule après Patras.

De plus, elle est réputée pour la qualité de ses olives noires. Entre le mont Taygète et la mer, les oliveraies  s’étendent à perte de vue.

Le terroir de Kalamata est unique. Il produit deux catégories d’olives. Celles de table dites « kalamon » et les « koroneiki », plus petites qui donnent la fameuse huile vierge extra.

Enfin, la région compte plus de 40 millions d’arbres et produit 45 000 tonnes d’huile.Olives de Kalamata

Désormais, il existe un label AOP pour Kalamata et sa région.

Les commentaires sont fermés